Les principaux principes de la baisse des prix des médicaments sur ordonnance incitent les Américains au Mexique à …

by

Les principaux principes de la baisse des prix des médicaments sur ordonnance incitent les Américains au Mexique à …

Les médicaments en vente libre sont normalement gérés en fonction de leur substance pharmaceutique active (API) plutôt que des produits finis. En contrôlant les API par opposition aux formulations de médicaments spécifiques, les autorités permettent aux fabricants la liberté de créer des éléments, ou des combinaisons d’éléments, dans des mélanges exclusifs. L’expression sans ordonnance (OTC) décrit un médicament qui peut être acheté sans ordonnance médicale.

Certains médicaments peuvent être légalement identifiés comme étant sans ordonnance (c’est-à-dire qu’aucune prescription n’est nécessaire), mais ne peuvent être effectivement délivrés que par un pharmacien après une évaluation des besoins de la personne ou même la réglementation de l’éducation individuelle. Les lois spécifiant les bureaucraties où les médicaments peuvent être réellement proposés, qui sont autorisées à les délivrer, ainsi que si une ordonnance est requise varient notamment d’un pays à l’autre.

soi-disant utilisé des médicaments en vente libre. Jusqu’en 2018, la fréquence d’utilisation par les adultes aux États-Unis en tant que traitement de première intention pour de légers problèmes de santé avait atteint 81%. Au Canada, il existe quatre calendriers de médicaments: Livre 1: Exige une ordonnance d’achat et est également fourni à la communauté par un pharmacologue agréé. Livre 2: Effectue pas besoin d’une prescription mais nécessite une analyse par un pharmacien avant la vente.

Mise en place 3: Effectue certainement pas de demande d’ordonnance mais doit être inhibée dans une région sous la supervision d’un pharmacien. Ces médicaments sont inhibés dans une zone du canal de vente au détail où l’auto-sélection est réellement réalisable, mais un pharmacologue doit être effectivement sur appel pour aider à l’auto-sélection du médicament si nécessaire.

Tous les médicaments en dehors de Set up 1 pourraient en fait être considérés comme des médicaments en vente libre, car ils n’appellent pas de médicaments disponibles à la vente. Alors que l’Affiliation nationale des autorités de réglementation des pharmacies fournit des références sur la planification des médicaments à vendre au Canada, chaque district peut identifier son propre calendrier. Les médicaments découverts dans chaque calendrier peuvent différer d’une province à l’autre.

Auparavant, on s’attendait en fait à ce que tout médicament qui ne respectait pas un horaire prescrit puisse être acquis sans ordonnance. Cela dit, l’interprétation requise n’avait en fait pas été ratifiée au tout début de 2018. La pénurie de signification légale pour les médicaments en vente libre a fait que cette section de marché de 4 milliards de dollars américains était en fait correctement incontrôlée.

Le médicament pourrait être différé comme un autre produit. Les instances sont en fait la dompéridone, 400 mg et jusqu’à cinquante comprimés ainsi que le dextrométhorphane. Un médicament qui est en fait UAD peut également être des pharmacies coûteuses, des établissements où aucune ordonnance ne peut être soumise, ainsi qu’il n’y a en fait qu’un assez petit assortiment de médicaments bien connus comme les analgésiques et les médicaments contre la toux.

Les médicaments de ce groupe ont en fait limité le risque et la capacité d’obsession. Des exemples sont le naproxène ainsi que le diclofénac en petits volumes, la cinnarizine, 400 milligrammes et environ vingt comprimés et en plus 500 milligrammes de paracétamol jusqu’à cinquante comprimés. Les médicaments du groupe AV peuvent coûter cher des épiceries, des stations-service, etc. et ne présenter que des médicaments avec très peu de danger pour tout le monde, comme le paracétamol jusqu’à 20 tablettes, 200 milligrammes d’ibuprofène jusqu’à 10 tablettes, la cétirizine et le lopéramide .

La FDA une lecture fantastique demande que tous les «nouveaux médicaments» obtiennent une demande de médecine nouvelle (NDA) avant d’entrer dans le commerce interétatique, mais la loi épargne tout type de médicaments généralement reconnus comme sans risque et également efficaces (GRAS / E). Pour faire face à la grande variété de médicaments en vente libre qui étaient actuellement sur le marché avant les critères selon lesquels tous les médicaments acquièrent un NDA, la FDA a généré le dispositif de discours en vente libre pour évaluer les leçons de médicaments et les regrouper tous en GRAS / E après avis client par des portes expertes.